Camopi est un village amérindien Wayampi et Teko du sud-est de la Guyane, accessible après 100km de pirogue sur l’Oyapock. Le budget de l’école primaire de Camopi pour le matériel scolaire dépasse à peine les 10 000€ par an. Quand les fosses septiques tombent en panne, l’école se doit de fermer pour des raisons sanitaires. La mairie débloque cette fois-ci la situation en louant des chiottes chimiques livrées depuis Cayenne par hélicoptère, échangées toutes les deux semaines. Chaque aller retour coûte 8000€. 8000€ toutes les deux semaines pour transporter de la merde pendant 4 mois: ce sont 32 000€ qui partent en kérosène, faisant voyager l’absurdité d’une étrange commune peinant à trouver sa place légitime entre deux mondes. Celui de la forêt, et celui de la modernité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *